Méthodes de référencement à éviter

Cela marche bien jusqu’au jour où… cela ne marche plus du tout.

Ce sont des méthodes à proscrire que les moteurs de recherche essaient d’éradiquer. La sanction peut être lourde en supprimant le site de l’index de recherche ou bien en le déclassant fortement pour une période plus ou moins longue.

Que vous ayez un site personnel ou professionnel, évitez d’avoir recours à de telles méthodes de référencement. Concentrez-vous sur le contenu et donnez satisfaction aux visiteurs de votre site qui sont venus y chercher des informations et pas des pages au contenu médiocre destiné aux moteurs de recherche.

Méthode à proscrire d’une démarche sérieuse : Les pages satellites

La méthode est bien connue des référenceurs les moins doués. Vous avez un site vers lequel renvoie des dizaines de pages satellites.

Cela peut être des noms de domaine (.fr ; .de ; .es ; .net ; . info…) qui en ciblant des villes spécifiques trompent le moteur de recherche et renvoie vers un site central.

Ou bien il s’agit de plusieurs pages d’un site avec un contenu quasi-identique dans le but d’obtenir un bon classement pour des requêtes données, là aussi bien souvent pour capter une place dans un moteur de recherche sur une ville.

Méthode à proscrire d’une démarche sérieuse : Les sites satellites

Principe un peu plus élaboré que les pages satellites, le site satellite (.fr ; .de ; .es ; .net ; . info…) qui en ciblant des activités spécifiques trompent le moteur de recherche et donne une information partielle pour renvoyer vers une seule et même entreprise.

Un peu plus subtil, multiplier des mini-sites avec un contenu quasi-identique dans le but d’obtenir un bon classement pour des requêtes données, là aussi bien souvent pour capter une place dans un moteur de recherche sur une ville ou faire croire que l’on peut s’adresser à un autre site. Principal écueil, il est difficile d’afficher ses mentions légales, adresse et numéro de téléphone car Google veille.

Méthode à proscrire d’une démarche sérieuse : La duplication des pages

Toujours dans le même ordre d’idées, la duplication des pages est courante même chez les prestataires professionnels. Il suffit de prendre une page de contenu et de la dupliquer en changeant quelques termes essentiels puis de les publier sous des titres différents. Le site dont le contenu est médiocre pour le visiteur apparaît comme le plus fourni pour le moteur de recherche. Sauf que les moteurs de recherche sont aujourd’hui capables de détecter le « duplicate content » (contenu dupliqué).

Méthode à proscrire d’une démarche sérieuse : Les liens démultipliés

Cela peut être des activités qui en ciblant des villes spécifiques trompent le moteur de recherche et renvoie vers bien souvent vers une… page satellite sans intérêt pour le visiteur.

Plusieurs pages d’un site avec un contenu quasi-identique (duplicate content) dans le but d’obtenir un bon classement pour des requêtes données, là aussi bien souvent pour capter une place dans un moteur de recherche sur une ville.

Méthode à proscire d’une démarche sérieuse : Le texte ton sur ton

Cela n’existe quasiment plus et heureusement. Cela consiste à mettre des mots-clés de la même couleur que le fond. Invisibles pour le visiteur qui s’en lasserait bien vite, ces mots-clés étaient lus par les moteurs de recherche et permettez un référencement accentué. Aujourd’hui, les moteurs de recherche lisent aussi les couleurs du texte et les comparent à la couleur du fond. Si les deux correspondent, aucun bénéfice pour le site en question.

Méthodes de référencement naturel à envisager

Si vous avez utilisé ce type de méthode, il est possible de revenir en arrière avant que la sanction ne tombe en optimisant votre site.

Si votre site a déjà été déclassé suite à ce type de pratique, il est possible de le remettre dans l’index des moteurs de recherche après l’avoir « nettoyé ». Cela prend du temps et demande une véritable expertise car votre site aura perdu tout crédit auprès des moteurs de recherche.

Pour réussir un référencement naturel, il n’y pas de solution miraculeuse. Il faut un site conçu correctement d’un point de vue technique (SEO) et du contenu, du contenu et encore du contenu.

Optimiser les données techniques de son site internet

Mettre en ligne du contenu de qualité qui attirera les visiteurs et démultipliera les liens vers votre site.