Evolution du web 2017 (suite)

Après les couleurs du web pour 2017, l’on peut s’intéresser aux dernières tendances du web d’un point de vue plus technique.

On peut distinguer 5 grandes tendances :

  1.  Le Mobile First est devenue la norme. Avec la moitié des sites visités depuis des mobiles et tablettes, il est devenu illusoire de maintenir un site non compatible. Google tient compte de l’accessibilité mobile pour le classement des résultats. Les possibilités techniques ont contribué à simplifier les sites et à les rendre plus agiles. Beaucoup de chemin reste à faire, notamment sur le poids des illustrations qui ralentissent énormément les sites web mobiles.

  2. Le format AMP largement poussé par Google tend à résoudre ce “problème de poids” en livrant une version ultra-simplifiée des pages destinées aux mobiles. Encore peu implémenté, le format AMP devrait être l’une des grandes tendances web 2017. Visitez une page de ce site au format AMP

  3. Plus épineuse est la question de la sécurité des sites. Là encore, Google mène la danse avec un forcing manifeste sur la question du ssl (https:). En donnant un bonus dans le classement pour les sites sécurisés par un certificat, Google pousse à la sécurité du web.

  4. De même, la lutte contre le spam est au coeur de la nouvelle stratégie visant à rendre le web plus sûr, condition sine qua non, de son développement commercial. La case, “Je ne suis pas un robot” est infiniment plus simple à cocher que de recopier des lettres et des chiffres. L’ultime tendance est à supprimer toute action avant la validation d’un formulaire. Là encore, Google est en pointe en testant un ReCaptcha Invisible pour l’utilisateur. Vous êtes un utilisateur non suspect de spam, vous validez sans aucune formalité. Votre comportement est un tant soi peu suspect et vous devrez sélectionner quelques images. Cela donne une idée assez précise des possibilités d’analyse offertes par l’IA appliqué au web.

  5. Dernière tendance, la simplification  extrême de la navigation depuis un mobile. Les pages défilent en glissant sans nécessiter le moindre clic. Les boutons disparaissent au profit de larges zones actives qui permettent des allers-retours rapides et précis. Les grands écrans s’adaptent à cette tendance en exploitant pleinement la roulette de votre souris.

2017 pourrait bien la première année où le nombre de consultations en mobilité va dépasser les consultations sédentaires. Le mobile est encore le maillon faible de la sécurité du web, cela pourrait changer rapidement et rassurera les mobinautes qui pourront utiliser leur mobile pour multiplier leurs réservations et achats plus rapidement qu’en attendant d’accéder à leur pc comme c’est encore souvent le cas aujourd’hui.