Comment améliorer le référencement de vos chambres d’hôtes ?

Améliorer le référencement naturel de vos chambres d’hôtes va vous permettre de limiter les commissions versées aux centrales de réservation et de louer plus. Considérer ces actions comme le minimum à faire pour obtenir un classement rentable et une visibilité suffisante pour vos chambres d’hôtes et gîtes. Cela peut aussi s’appliquer à un site pour artisan, un commerçant local ou même un hôtel.

Voici 10 techniques de base pour vous donner toutes les chances d’avoir des chambres d’hôtes bien référencées dans votre région.

  1.  Vous avez un site internet pour vos chambres d’hôtes ? La première chose à faire est de le tester pour être sûr qu’il répond aux critères minimaux d’ergonomie et de vitesse. Google offre la possibilité de mesurer gratuitement tout cela. Allez sur le site testmysitewithgoogle et entrez l’adresse web de votre site en commençant par http://www
    Les résultats obtenus sont affichés et peuvent être reçus par mail. Au-delà du score obtenus, vous avez un ensemble de solutions proposées qui vous permettront d’améliorer la vitesse d’affichage de votre site. Dans un premier temps, ce sont généralement vos photos qui devront être allégées. Le gain sur ce seul point peut être considérable. Ensuite, les éléments plus techniques (compression, css…) seront à rectifier en fonction de vos connaissances.
    Bien entendu, si votre site est hébergé gratuitement, votre marge de manoeuvre sera limitée, notamment en raison des publicités susceptibles de s’afficher. Ne perdez pas votre temps à essayer de référencer un site qui n’a pas son propre nom de domaine ou qui affiche des publicités que vous ne contrôlez pas. Vous devriez penser sérieusement à faire ou faire faire un site professionnel.
  2. Vérifiez la qualité des balises prises en compte par les moteurs de recherche. La balise « Titre » (60 caractères) et la « Description » (150 caractères) de chacune des pages de votre site doit être le reflet de ce que contient la page en question. Recherchez les mots-clés réellement utiles et inspirez-vous de vos recherches pour cibler au mieux ces balises. Elles sont d’une importance capitale et doivent être uniques et originales pour attirer les lecteurs potentiels.
  3. Votre site affiche un score correct avec le test ci-dessus. Il devient possible de le référencer. Mettez-vous à la place du visiteur et posez-vous la question de ce qu’il vient chercher et de ce qu’il trouve effectivement sur votre site. Les informations sont-elles correctes et complètes ? La navigation est-elle facile et naturelle ? Des informations touristiques sont-elles présentes et mises en valeur ? Tous ces éléments constituent le contenu de votre site. Le contenu doit être mis à jour aussi souvent que possible. Les horaires et informations pratiques sont évidemment essentielles. De même pour les articles de fond à publier sur votre environnement, le tourisme, les sorties possibles autour de votre maison d’hôtes. De ce point de vue, un blog, qui peut s’appeler autrement, est un puissant vecteur de référencement. Un article d’au-moins 500 mots par semaine est une excellente voie pour améliorer le référencement. Idéalement, 2000 mots sont nécessaires pour que votre article se distingue vraiment. Toutefois, des sujets originaux, des informations concrètes ou des visites insolites permettront d’attirer des lecteurs qui passeront de votre blog à vos chambres. La rédaction du contenu web doit être sobre et doit mettre en avant les éléments importants pour une lecture en diagonale. Bref, publiez du contenu de qualité et votre site web sera mieux référencé parce qu’il y aura une multitude d’entrées possibles avec des mots-clés importants que vous ne pourriez pas toucher simplement en décrivant votre maison et vos chambres d’hôtes.
  4. Obtenir des liens entrants vers votre site va beaucoup contribuer à son bon référencement. Ces liens doivent être de bonne qualité et faire partie du même champ que votre site. Il est inutile, voire contre-productif, de vous inscrire dans des annuaires généralistes ou d’échanger des liens avec des sites qui n’ont aucun contenu ayant trait au tourisme dans votre région ou les maisons d’hôtes. Concrètement, vous pouvez commencer en inscrivant le lien vers votre site depuis les centrales de réservation où vous êtes présent. La plupart des centrales (sans commissions) vous offrent cette possibilité gratuitement. Vous poursuivrez en partageant des contenus pré-rédigés avec d’autres acteurs du tourisme. Optez pour une présentation détaillée de votre maison d’hôtes et des prestations que vous offrez plutôt que pour un échange de lien « sec » qui ne servira pas à grand-chose.
  5. Les réseaux sociaux sont également des accélérateurs de croissance pour le référencement de votre site. Non pas parce que les liens vers votre maison d’hôtes sont pris en compte par les moteurs de recherche mais parce qu’ils permettent de diffuser plus largement votre contenu de manière ciblée. Partagez les contenus intéressants et faites une présentation détaillée. Ne perdez pas votre temps à multiplier des messages pour inviter à réserver. Sans information originale et intéressante, vous lasseriez vite les plus motivés à suivre votre page. Facebook est un excellent vecteur de reconnaissance pour une maison d’hôtes. Annoncez les feux d’artifice dans votre région, proposez des découvertes insolites et les lecteurs partageront naturellement ces informations avec leurs amis qui visiteront votre site et réserveront une chambre pour assister à un spectacle, une grande marée, un feu d’artifice…
  6. Si ce n’est pas encore fait, il faut inscrire votre site sur Google Maps de manière complète afin de pouvoir être géolocalisé facilement par des hôtes qui recherchent une maison d’hôtes ou un gîte « en passant ». La recherche mobile se développe rapidement et il est essentiel d’offrir un accès direct à vos chambres d’hôtes. La géolocalisation est un excellent moyen de contribuer au référencement de votre site sur une plateforme largement consultée. 50% des recherches sont effectuées localement. Pour une maison d’hôtes ou un gîte, cela ne semble concerner que les personnes qui sont déjà en mobilité et sont à la recherche d’une chambre pour le soir même. Cela paraît difficile à quantifier mais n’est sûrement pas négligeable selon votre région.
  7. D’excellents outils (gratuits) sont disponibles pour suivre la « santé » de votre site et les statistiques de sa fréquentation. Ce sont des outils inestimables pour qui veut augmenter son référencement. Ils permettent de mesurer très précisément tous les leviers qui participent au bon classement de votre site. Avec de la méthode et une bonne connaissance des objectifs de chacune de vos pages, vous pouvez améliorez sensiblement votre positionnement. Intuitif et visuel, le suivi statistique de votre site peut aussi bien se faire en temps réel (intéressant après l’envoi d’un newsletter par exemple) qu’en voyant exactement quels sont les liens et pages les plus cliqués sur votre site. Cela permet de reclasser les onglets et remettre de l’ordre là où la conception de votre site reposait sur l’intuition. Pour être bien référencées, vos chambres d’hôtes doivent répondre à la demande des visiteurs.
  8. Il existe des annuaires de chambres d’hôtes et gîtes qui généreront des liens de bonne qualité vers votre site. Tous ne se valent pas et cela dépend largement du type de description que vous êtes prêts à rédiger pour avoir une bonne insertion. Chaque descriptif doit absolument être original et unique et il convient toujours d’éviter de dupliquer des contenus. De même, les mots-clés auront leur importance pour que chaque lien puisse être générateur de visites et de réservations.
  9. Les photos n’ont pas d’importance, a priori, pour le positionnement de votre site. Elles ne participent pas directement au référencement car les moteurs de recherche ne les « lisent » pas. Toutefois, il est possible d’ajouter un titre et un descriptif précis pour chaque photo présente sur votre site, ce qui aura un impact par les mots-clés et le service rendu aux moteurs de recherche dans leur quête de réponses. Evitez au possible les balises « Alt » qui livrent un code énigmatique généré par votre appareil photo. Décrivez simplement votre photo sans chercher à ajouter des mots-clés à tout prix. Pour le lecteur, les photos sont importantes et même capitales : elles doivent s’afficher vite et dans un format adapté à l’écran du visiteur.
  10.  Respectez l’ensemble des critères obligatoires pour un site web professionnel (mentions légales, mention cookies, dispositions informatiques et libertés, conditions générales de vente, numéro cnil…). Toutes ces informations qui crédibilisent votre site sont pris en compte par les moteurs de recherche dans le classement. Un certificat ssl n’est pas indispensable même s’il contribue, un peu, à attester du sérieux de votre site. D’autres critères, non obligatoires, seront pris en compte par les moteurs, telle la présence d’un lien retour vers l’accueil sur chaque page ou encore un maillage interne efficace et cohérent.

Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner pour améliorer le référencement de votre site est de le rendre pratique et efficace. Ecrivez et publiez des contenus de qualité à destination de vos lecteurs potentiels. Un site bien conçu techniquement et régulièrement mis à jour remontera progressivement dans le classement des moteurs de recherche. Cela peut-être long et même très long (entre 3 et 12 mois) pour obtenir des résultats tangibles. L’investissement pour obtenir un bon référencement naturel est conséquent en temps mais il est fiable, sûr et cumulatif. Lorsque vous obtenez une position en 1ère page, un entretien régulier permet de la maintenir assez facilement et votre retour sur investissement peut être réellement significatif. Vous économiserez aussi bien des commissions que des abonnements. Obtenir une position au-dessus de la ligne de flottaison est la garantie que vous serez trouvé aisément et que vos locations trouveront preneur en toutes saisons. Ne pensez pas seulement aux mots-clés les plus évidents (et les plus recherchés). Pensez aussi à la multitude de recherches connexes qui représentent la majorité des recherches lorsqu’elles sont cumulées. Quasiment invisibles, les recherches de « la longue traîne » (tous les mots-clés effectivement recherchés même s’ils concernent seulement quelques recherches) génèrent plus de visites et de réservations que le top 5 des recherches de maison d’hôtes dans votre région. On ne peut référencer un site internet sans constater que les centrales de réservation cannibalisent la majorité des recherches sur les mots-clés les plus évidents. Il faut être agile, travailler avec souplesse pour éviter la concurrence frontale avec les moyens démesurés des centrales. Le but est d’obtenir des visites qualifiées qui vont se transformer en réservation et pour cela rien ne vaut un site qui va mener le visiteur vers un tunnel de conversion. Multipliez les mots-clés et les entrées vers vos pages est une stratégie payante à terme.


N’hésitez pas à commenter et à partager votre expérience en matière de référencement de chambres d’hôtes et gîtes. Il existe une multitude de techniques efficaces même si ce qui a été présenté ici ne constitue que la base pour bien démarrer.

Pour un devis gratuit et confidentiel visant à mieux positionner votre site dans les résultats de recherche, vous pouvez utiliser le formulaire de contact en privilégiant le pré-devis afin de me communiquer l’adresse de votre site. Bien entendu, vous pouvez aussi envisager une refonte complète ou bien une création de site internet pour votre maison d’hôtes.